Le bilan de l'année hydrologique 2016-2017 a été présenté devant le comité de bassin Rhône-Méditerranée le 29 septembre 2017 (diaporama ci-dessous). Elle s’est déroulée en 4 phases :

  • de septembre à février :  une situation de sécheresse dès l’automne,
  • de mars à avril : un printemps doux et peu pluvieux,
  • en mai : la vigilance à la fin du printemps est de mise bien que quelques pluies sur les 3/4 nord du bassin ont profité aux productions agricoles,
  • de juin à août : l’intensification rapide de la sécheresse qui s’étend sur l’ensemble des départements principalement au sud du bassin.

Fin août, les débits des cours d’eau enregistrant des hydraulicités inférieures à la moyenne se généralisent. Les débits très bas du Rhône enregistrés fin avril et fin août ont demandé une vigilance particulière. Les niveaux des nappes de côte d’Or et des vallées de la Saône aval et du Rhône moyen sont bas à très bas. Les milieux aquatiques subissent des conditions difficiles dûes aux assecs de nombreux cours d’eau en particulier sur les départements de l'Isère, de la Drôme, du Vaucluse, du Gard et de l'Hérault.

Au 1er septembre 2017, tous les départements du bassin, excepté la Haute-savoie, ont des mesures de limitation des usages de l'eau en vigueur.

 

 

 Bilan de la situation hydrologique 2016-2017 du bassin Rhône-Méditerranée

 

 Présentation du bilan 2016-2017 au comité de bassin du 29/09/2017