Après une période hivernale sèche, les précipitations de mars ont permis d’améliorer en partie la situation des ressources en eau au nord et au centre du bassin et de conforter la situation relativement satisfaisante au sud. Les stocks de neige de cette saison hivernale ont été faibles sur tous les massifs et la fonte est déjà bien engagée. La situation est encore tendue sur les cours d’eau des départements de l’Ain, du Var et de la vallée du Rhône où les débits enregistrent jusqu’à moins 70% des normales. La recharge des nappes phréatiques est globalement trop modérée sur le bassin et impose une vigilance accrue sur leur gestion au cours des mois à venir.

Début avril, la situation hydrologique n’est pas critique mais reste fragile au nord du bassin où les déficits accumulés depuis 6 mois subsistent encore sur plusieurs secteurs. Les pluies du mois d’avril sont attendues pour combler ces déficits et pouvoir aborder la saison estivale sereinement.

 Consulter la synthèse et les cartes de situation hydrologique au 1er avril 2017