Contrairement au mois de novembre 2018, les précipitations ont rechargé une partie des cours d’eau du nord et de l’est du bassin. Les niveaux à la baisse d’une partie de ces nappes s’inverse, la recharge s’amorce. Les niveaux restent cependant bas à très bas, sauf pour la nappe des formations fluvio-glaciaires de Gex à un niveau modérément haut toutefois à la baisse par rapport au mois précédent.

Le Rhône retrouve des débits identiques voir supérieurs à ceux de la moyenne sur la période 1920-2017. Le débit de la Saône aval (170 m³/s) inférieur à la moyenne retrouve cependant un débit nettement supérieur à celui du mois de novembre, passant de 60 à 440 m³/s.

Les mesures de limitation des usages de l’eau ont été levées sur l’ensemble du bassin, sauf sur les Pyrénées-Orientales (66) où elles sont prorogées jusqu’au 1er février 2018.

Consultez le bulletin hydrologique au 1er janvier 2019