Les pluies et la neige tombée en abondance sur les reliefs jurassiens et alpins au cours du mois de janvier, ont permis d'amorcer une recharge efficace des ressources en eau superficielles du bassin excepté sur la bordure méditerranéenne des régions PACA et Occitanie. Ainsi, sur la moitié nord du bassin, les déficits cumulés en 2016 et 2017 sont résorbés.

Par contre, la situation de la ressource en eau souterraine reste difficile : 67 % des nappes suivies présentent encore des niveaux bas en particulier en vallée du Rhône, en région PACA et sur le Roussillon. La tendance générale, début février, est cependant à la stabilisation ou à la hausse. La recharge doit continuer impérativement au cours de ce mois de février pour aborder sereinement le printemps 2018.

Consulter le détail de la situation hydrologique sur le bassin au 1er février 2018