Cartographie des risques d'inondations du TRI de Nice/Cannes/Mandelieu

   Retour à la liste des TRI ...

Le territoire à risque important d’inondation

La sélection du TRI de Nice/Cannes/Mandelieu s’est appuyée en première approche sur l’arrêté ministériel du 27 avril 2012 qui demande de tenir compte, a minima, des impacts potentiels sur la santé humaine et l’activité économique de l’évaluation préliminaire des risques d’inondation (EPRI). Le périmètre du TRI, constitué de 32 communes autour du bassin de vie niçois, a été précisé pour tenir compte de certaines spécificités du territoire (dangerosité des phénomènes, cohérence hydraulique, pression démographique ou saisonnière, caractéristiques socio-économiques, …).

> Pour plus de détails sur les Territoires à Risques Importants d'inondation (TRI)

Le 20 décembre 2013, le préfet coordonnateur de bassin a arrêté la cartographie de ce TRI suite à une consultation des parties prenantes de 2 mois qui a été menée entre le 15 septembre et le 15 novembre 2013.

> Téléchargement de l'arrêté n° 13-416 bis du 20 décembre 2013

Phénomènes représentés pour la cartographie du TRI

Le TRI de Nice/Cannes/Mandelieu a été retenu au regard des submersions marines et des débordements de cours d’eau. Toutefois, au-delà des submersions marines, il a été choisi pour ce cycle de la Directive inondation (révisé tous les 6 ans) de ne cartographier que les débordements des principaux cours d’eau du TRI à savoir  :

le Var

les Paillons

la Siagne

la Brague

le Loup

la Cagne

le Malvan

le Riou de l’Argentière

Il convient donc de rappeler qu’il s’agit d’une cartographie partielle des phénomènes de débordements qui ne prétend pas à l’exhaustivité. Cet état des connaissances pourra être complété soit dans le cadre des futures stratégies locales soit lors du prochain cycle de la Directive inondation.

Contenu de la cartographie du TRI

La cartographie des surfaces inondables et des risques d’inondation du TRI est constitué d’un jeu de plusieurs types de cartes :

Des cartes des surfaces inondables de chaque scénario (fréquent, moyen, extrême) pour les débordements de cours d’eau (et pour les submersions marines) : elles représentent l’extension des inondations, les classes de hauteurs d’eau, et le cas échéant les vitesses d’écoulement. Selon les configurations et l’état des connaissances propre à chaque cours d’eau, certains cours d’eau du TRI sont cartographiés de manière séparée. (Pour les submersions marines un scénario supplémentaire a été ajouté pour tenir compte des effets du changement climatique sur scénario moyen à horizon 2100.)

Des cartes de synthèse des surfaces inondables des différents scenarii pour les débordements de cours d’eau (et pour les submersions marines) : elles représentent uniquement l’extension des inondations synthétisant sur une même carte les débordements des différents cours d’eau selon les 3 scenarii.

Des cartes des risques d’inondation : elles représentent la superposition des cartes de synthèse avec les enjeux présents dans les surfaces inondables (bâti ; activités économiques ; installations polluantes ; établissements, infrastructures ou installations sensibles dont l’inondation peut aggraver ou compliquer la gestion de crise).

Des tableaux d’estimation des populations potentiellement touchées par commune et par scénario.

haut

Documents consultables

Synthèse consultation de la cartographie du TRI Nice-Cannes-Mandelieu (Format PDF)

Bilan de la consultation (Format PDF)

RAPPORTS

Résumé non technique (Format PDF)

Rapport explicatif (Format PDF)

Annexe méthodologique (Format PDF)

FAQ de la cartographie des TRI (Format PDF/0,2 Mo)

CARTES

(1) Attention téléchargement : la taille des fichiers format PDF peut atteindre 50 Mo
(2) La page de situation des dalles de chaque atlas est cliquable pour aller sur la dalle recherchée

Débordements de cours d’eau

> Cartes des surfaces inondables de chaque scénario

Var

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Paillons

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Siagne

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Brague

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Loup

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Cagne

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Malvan

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

Riou de l’Argentière

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Extrême

> Cartes de synthèse des surfaces inondables pour les scénarios

Cartes Synthèse

> Cartes des risques d’inondation

Cartes Risques

> Tableau d’estimation des populations par commune et par scénario

Tableau


Submersion marine

> Cartes des surfaces inondables de chaque scénario

Scénario Fréquent

Scénario Moyen

Scénario Moyen - Changement climatique

Scénario Extrême

> Cartes de synthèse des surfaces inondables pour les scénarios

Cartes Synthèse

> Cartes des risques d’inondation

Cartes Risques

> Tableau d’estimation des populations par commune et par scénario

Tableau

haut

Bases de données issues de la cartographie

Consulter l’ensemble des bases de données issues de la cartographie du TRI et
télécharger les couches SIG sur le portail cartographique du ministère de l’Écologie

 

Attention ! Les cartes et leurs rapports explicatifs sont disponibles au format pdf sur le lien suivant. Seules ces cartes font foi. Leur échelle de validité est le 1/25000e. Il s’agit d’une cartographie partielle qui ne prend pas en compte tous les cours d'eau du TRI.

 

Rappel sur les objectifs généraux et usages de la cartographie du TRI

La cartographie du TRI de Nice/Cannes/Mandelieu apporte un approfondissement et une harmonisation de la connaissance sur les surfaces inondables et les risques pour les débordements de certains cours d’eau et des submersions marines pour plusieurs types d’événements. De fait, elle sert de premier support d’évaluation des conséquences négatives des inondations sur le TRI pour chaque scénario en vue de la définition d’une stratégie locale de gestion des risques d’inondation.

Elle vise en outre à enrichir le porter à connaissance de l’État dans le domaine des inondations et à contribuer à la sensibilisation du public. Plus particulièrement, le scénario « extrême » apporte des éléments de connaissance ayant principalement vocation à être utilisés pour préparer la gestion de crise.

Toutefois, cette cartographie du TRI n’a pas vocation à se substituer aux cartes d’aléa des PPRI (lorsqu’elles existent sur le TRI) dont les fonctions et la signification ne sont pas les mêmes.

haut