PLAGEPOMI 2010-2014 prolongé en 2015

Le 3ème PLan de GEstion des POissons MIgrateurs (PLAGEPOMI) du bassin Rhône-Méditerranée établi pour la période 2010-2014 est prolongé jusqu'au 31 décembre 2015. Les actions d'abord situées essentiellement sur l'axe Rhône et ses affluents se sont progressivement étendues aux cours d'eau côtiers et aux lagunes méditerranéennes. Elles concernent aujourd'hui l'Alose, l'Anguille et les Lamproies (marine et fluviatile). En terme de gouvernance, la politique en faveur des poissons migrateurs est portée localement par le comité de gestion des poissons migrateurs du bassin Rhône Méditerranée créé en 1994 par décret ministériel. Le secrétariat du COGEPOMI est assuré par la DREAL Rhône-Alpes, Délégation de bassin Rhône-Méditerranée.

La rédaction de ce plan a été pilotée par le secrétariat du comité de gestion des poissons migrateurs (COGEPOMI), avec l’appui technique de l’association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM), de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) et de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée & Corse.

Arrêté n°10-540 du 16/12/2010
portant approbation du PLAGEPOMI 2010-2014

Arrêté de prolongation n°15-024 du 23/01/2015

Plan de gestion des poissons migrateurs 2010-2014 prolongé en 2015

PLAGEPOMI 2010-2014
prolongé jusqu'au 31/12/2015

 

 

Les axes de travail et les objectifs ont été construits progressivement sur la base des discussions qui se sont tenues lors des réunions de la commission technique et du groupe Anguille du COGEPOMI (COmité de GEstion des POissons MIgrateurs), et avec l’appui du bilan de la mise en œuvre du plan 2004-2009.

Après examen, le comité de gestion des poissons migrateurs a proposé le PLAGEPOMI au préfet pour approbation le 3 mai 2010. Il a été présenté au comité de bassin le 01 juillet 2010. Le Préfet coordonnateur de bassin a approuvé ce plan par arrêté n°10-540 du 16 décembre 2010.

Ce plan de gestion fait suite à deux premiers plans qui ont permis de rassembler progressivement les éléments techniques et scientifiques permettant de définir une stratégie de gestion et de reconquête pour les poissons migrateurs amphihalins sur l’ensemble du bassin Rhône-Méditerranée.

Les espèces concernées par ce plan sont l’alose feinte du Rhône, l’anguille et les lamproies (marine et fluviatile).

poissons migrateurs

 

Le PLAGEPOMI 2010-2014 est résolument partenarial puisqu’il associe sur les plans technique, financier et scientifique de très nombreux partenaires parmi lesquels on trouve :

  1. l’Etat et les établissements publics ONEMA et Agence de l’Eau
  2. les Régions Rhône Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur et Languedoc Roussillon,
  3. l’Association Migrateurs Rhône Méditerranée,
  4. les nombreuses collectivités locales concernées,
  5. les structures gestionnaires des cours d’eau et des plans d’eau (PNR, Syndicats mixtes……),
  6. les scientifiques de la Tour du Valat, du CEMAGREF, de l’IFREMER, du CNRS –CBTEM…..),
  7. les représentants et structures de gestion des pêcheurs amateurs et professionnels,
  8. des entreprises ou groupes industriels (CNR, EDF…).

Il est organisé autour de 5 axes stratégiques visant à atteindre des objectifs dans les 5 ans pour chacune des espèces concernées :

  1. Reconquérir les axes de migration,
  2. Poursuivre et renforcer les actions de suivi,
  3. Connaître et suivre les pêcheries,
  4. Conforter les populations en place,
  5. Poursuivre l’acquisition de connaissances sur les espèces et les milieux,

et de 3 axes d’accompagnement visant à faciliter la mise en œuvre de l’ensemble des actions :

  1. Agir en concertation et en partenariat,
  2. Communiquer et rendre compte,
  3. Veiller à l’articulation avec les autres politiques.

Plaquette de présentation du PLAGEPOMI 2010-2014

Le plan de gestion est accompagné d’un programme d’actions détaillé. Une révision de ce programme est prévue à mi-parcours pour juger de sa pertinence au regard de l’avancement de sa mise en œuvre.

Les zones d’actions sont situées sur les régions Rhône-Alpes, PACA et Languedoc-Roussillon.

Ce plan s’articule avec la mise en œuvre de politiques liées. Il précise en particulier les objectifs et actions relatives aux poissons migrateurs évoquées dans le SDAGE. Il reprend intégralement les dispositions du plan de gestion de l’Anguille et de la stratégie pour une reconquête du Rhône par les poissons migrateurs et les complète sur des aspects transversaux (dispositifs de suivi, connexion aux affluents…).

La mise en oeuvre des actions et leur financement est rendu possible :

> par des appuis financiers de l'agence de l'eau mais aussi des régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Cote d'Azur et Languedoc-Roussillon ainsi que de certains conseils généraux et de nombreux autres partenaires locaux et nationaux dont notament la Fédération Nationale de la Pêche en France,

> par le portage des actions par des structures de gestion locale ainsi que des entreprises ou groupes industriels.

haut