Les domaines en terrain non ou peu perméables

Nous pouvons placer dans cette catégorie des domaines aux formations lithologiques très variées mais possédant toutes une perméabilité très médiocre.

Sur le bassin Rhône-Méditerranée, cette catégorie recouvre essentiellement des formations sédimentaires et métamorphiques telles que les terrains houillers, les schistes, les argiles, marnes et marno-calcaires, les flyschs tertiaires , certaines molasses tertiaires et les placages morainiques quaternaires.

 

 

 

 

Dans ces domaines non ou peu perméables, on trouve cependant fréquemment des placages, des bancs ou des insertions de terrains plus perméables (calcaires, grès, colluvions, ...) qui peuvent constituer de petits systèmes locaux pouvant donner lieu à exploitation.