Décembre 2013 : la situation s'améliore en PACA et se dégrade en LR

Début janvier 2014, la situation reste favorable aux ressources en eau sur le nord et le centre du bassin. Au sud, la situation s’est largement améliorée sur la région PACA. La région Languedoc-Roussillon est encore en situation déficitaire et reste à surveiller.

Le mois de décembre 2013 débute avec le froid, puis les températures grimpent et passent au-dessus des normales : les températures moyennes mensuelles présentent un écart à la normale sur le bassin globalement compris entre -0,5°C et +3,5°C. Durant ce mois, les précipitations sont largement excédentaires en PACA et le long de l’axe Rhône-Saône. Elles sont par contre très déficitaires en Languedoc-Roussillon, sur les reliefs nord alpins et sur la frange nord-ouest du bassin. Cependant, le bilan des pluies efficaces depuis le 1er septembre reste supérieur à 50 millimètres sur la quasi-totalité du bassin.

En conséquence de cette pluviométrie, les indicateurs hydrologiques sont hétérogènes sur le bassin. Au 1er janvier 2014 :

  • Les débits ont nettement augmenté sur les cours d’eau à l’est de la région PACA et à l’ouest du Rhône moyen : l’hydraulicité est supérieure, voire très supérieure à la moyenne. Sur le reste des cours d’eau du bassin, la tendance générale est à la baisse. La situation est particulièrement critique dans l’Hérault. Les débits du Rhône aval et de la Saône aval passent eux aussi légèrement sous la moyenne mensuelle inter-annuelle.
  • Globalement, la recharge des nappes d’eau souterraine continue. Au nord de Montélimar, les niveaux sont généralement normaux ou supérieurs à la normale. Au sud par contre, les niveaux sont inférieurs à la normale sur la moitié des points de suivi du bassin.
  • Le remplissage de la grande majorité des retenues du bassin est supérieur à la normale.
  • Les sols du bassin sont proches de la saturation en eau à l’exception du pourtour méditerranéen, du delta du Rhône à Perpignan, où l’indice d’humidité des sols s’est amélioré mais reste compris entre 0,45 et 0,65.