OF 1 : Privilégier la prévention et les interventions à la source pour plus d'efficacité

OF1

Prévenir vaut mieux que guérir. Prévenir, c’est souvent la solution la moins chère sur le long terme, voire la seule possible. Le SDAGE fait le choix d’une approche de développement durable et recherche les équilibres entre impératifs environnementaux, intérêts sociaux et réalismes économiques. La prévention prendra une place prépondérante quand le seul recours à une logique non durable de correction des impacts négatifs des activités aura été abandonné. Les logiques comme « mieux gérer avant d'investir » dans le domaine de la gestion de la ressource en eau ou « éviter – réduire – compenser » dans le domaine de la biodiversité méritent d’être amplifiées.

 

Les dispositions

A. Afficher la prévention comme un objectif fondamental

Disposition 1-01

Impliquer tous les acteurs concernés dans la mise en oeuvre des principes qui sous-tendent une politique de prévention

B. Mieux anticiper

Disposition 1-02

Développer les analyses prospectives dans les documents de planification

C. Rendre opérationnel les outils de la prévention

Disposition 1-03

Orienter fortement les financements publics dans le domaine de l'eau vers les politiques de prévention

Disposition 1-04

Inscrire le principe de prévention dans la conception des projets et les outils de planification locale

Disposition 1-05

Impliquer les acteurs institutionnels du domaine de l’eau dans le développement de filières économiques privilégiant le principe de prévention

Disposition 1-06

Systématiser la prise en compte de la prévention dans les études d'évaluation des politiques publiques

Disposition 1-07

Prendre en compte les objectifs du SDAGE dans les programmes des organismes de recherche