Septembre 2021: fin de période d'étiage 2021 sur le bassin au 15 octobre qui se fait attendre sur le pourtour méditerranéen

20211013_Eau_sup_13_10_2021_recadre

Situation hydrologique

contrastée sur le bassin : elle reste sèche le long du littoral méditerranéen et au nord (côte d’Or, Vosges, Saône-et-Loire…), humide ailleurs en fonction des cumuls de précipitations généralement supérieurs à 75 mm des Pyrénées au sud de la Bourgogne, à l’est de l’Hérault et des Cévennes aux Alpes et au Jura, de 100 à 150 mm sur la Saône-et-Loire, le Gard, l’Ardèche, le Vaucluse, les Alpes centrales et la Haute-Savoie.
Les précipitations ont été déficitaires de 25 % du nord des Alpes à l’Hérault ainsi que sur le Var, les Alpes maritimes et plus localement sur le littoral des Bouches-du-Rhône.

Le niveau de la majorité des nappes est à la baisse sur toute la partie nord du bassin en particulier les couloirs fluvio-glaciaires de la vallée du Rhône amont et moyen. Leur période de recharge de ces nappes n’est pas encore amorcée.
La situation des nappes du pourtour méditerranéen s’est un peu améliorée par rapport à août mais reste fragile à des niveaux modérément bas par rapport aux moyennes mensuelles. Ces nappes ont amorcé leur recharge avec des niveaux qui remontent légèrement.

La mise en place de la banque hydro 3 a généré temporairement des perturbations pour la mise à disposition, des données cours d'eau aux services régionaux. Les débits du Rhône sont faibles ce qui amène le plus souvent des mesures de gestion particulières des CNPE sans que des baisses de charge n'aient été prévues sur la période.

Concernant les conditions rencontrées par les milieux aquatiques, les stations en rupture d’écoulement sont majoritairement localisées le long du pourtour méditerranéen au 1er octobre (ONDE). La situation est en cours d’amélioration.


Les sols se sont humidifiés sur la Bourgogne, les alpes en particulier la Haute-Savoie.


La majorité des retenues répond à leurs objectifs de gestion, les retenues agricoles poursuivent leur phase de déstockage sur le pourtour méditerranéen en prévision des recharges hivernales.


Les précipitations de l’automne et du début de l’hiver seront décisives afin de conforter cette situation en cours d’amélioration.

Mesures de restriction

Au 14 octobre 2021, onze départements ont pris des mesures de limitation des usages de l’eau dont quatre départements ont pris des arrêtés depuis le 30 septembre (date du dernier point) sur le versant méditerranéen de l’Occitanie dans le Gard, l’Hérault, la Lozère et l’Aude dont la tendance générale marque une baisse des mesures de restriction par rapport aux usages de l’eau.

Les niveaux de restriction sont visibles sur les cartes ci-jointes.

Quelques secteurs encore en crise dans les Bouches-du-Rhône (13) (Réal de Jouques et Huveaune), dans le Var (83) (en cohérence avec le département voisin des Bouches-du-Rhône) et l’Aude (11) (Aude aval – Berre – Rieu, Argent double…) ; en l’alerte renforcée au sud de l’Ardèche (07) (Ouvèze / Ardèche / Beaume-Chassezac), Gard (30) (Ardèche -partie gardoise), Lozère (48) : Chassezac, Pyrénées-Orientales (66) ( Agly, Lentilla, Aude amont, Alpes de Haute-Provence (04) (Largue), en l’alerte en Côte d’Or (21) (Tille amont/ Bèze – Albane, dans le Vaucluse (84) sur le Sud Luberon, le Calavon, en vigilance  sur les Vosges (88) , les eaux souterraines du Rhône (69), les eaux superficielles du secteur des Dombes et la nappe associée dans l’Ain (01) jusqu’au 31 mars 2022.

Comparaison des cartes de mesures de restriction entre le le 30 septembre et le 13 octobre 2021.

Publié le 27/10/2021

Les dernières actu

Avril 2022 : Les préfets du bassin prennent les mesures d'anticipation en vue de l'étiage

26/04/2022
Les prévisions annoncées par Météo-France imposent d'ores et déjà une gestion très prudente des usagers de l'eau sur le bassin. En anticipation, les arrêtés cadre du bassin sont pour la plupart en consultation ou sont déjà signés. Face à cette situation, le préfet Pascal Mailhos a réuni l'ensemble des préfets du bassin et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le 22 avril 2022.

Le SDAGE 2022-2027 et son PDM sont approuvés

23/03/2022
Suite à son adoption à l'unanimité par le comité de bassin Rhône-Méditerranée lors de sa séance du 18 mars 2022, le SDAGE 2022-2027 et son programme de mesures ont été arrêtés par le préfet coordonnateur de bassin le 21 mars 2022.

Le PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée 2022-2027 est arrêté

Page de Garde PLAGEPOMI 2022-2027
15/03/2022
Suite à la consultation sur la révision du PLAGEPOMI Rhône Méditerranée 2022‑2027 qui s’est déroulée entre le 1er juin et le 11 juillet  2021, et à l’avis du COGEPOMI du 27 janvier 2022, le PLAGEPOMI RM 2022-2027 a été arrêté par le préfet coordonnateur de bassin le 01 mars 2022. Retrouvez ci-dessous l’arrêté et le lien vers la page du PLAGEPOMI RM 2022-2027 :